L'actualité immobilière de l'agence L'Immeuble
25 juin

Votre syndic de copropriété de Toulouse vous conseille de prendre la garantie des charges impayées !

Syndic de copropriété

Vous êtes à l’heure actuelle un copropriétaire comblé à Toulouse ? Être propriétaire de son logement est toujours réjouissant, d’autant que cela représente une sécurité pour l’avenir. En principe, vous ne courrez pas le risque de vous retrouver dehors. Malheureusement, le contexte économique est ce qu’il est. Le chômage, les divorces…, concernent aussi les copropriétaires. De nos jours, les impayés de charges ne touchent plus uniquement les locataires. Effectivement, beaucoup de propriétaires connaissent des difficultés pour payer leurs charges.

Toutefois, avez-vous entendu parler de la garantie des charges de copropriété ? C’est une assurance que peut souscrire votre syndic à Toulouse, qui gère votre immeuble, afin de remédier aux impayés de charges des copropriétaires. Elle ne coûte pas très cher et elle est très utile : en effet, si un copropriétaire dans votre immeuble est en difficulté et ne paye plus ses charges trimestrielles, que se passe-t-il ? Votre syndic à Toulouse aura des difficultés à régler les factures et à démarrer les travaux prévus ! Et ceci mettra l’ensemble de la copropriété en péril. Il ne faut pas minimiser ce problème, dans certaines petites copropriétés, un impayé ou deux peuvent vite devenir problématiques.

En France, on compte 101 000 copropriétés, soit 19% du parc, sur les 617 000 que (6,9 millions de résidences principales) dans une situation fragile. C’est un chiffre beaucoup plus important que l’on pourrait imaginer. Votre syndic à Toulouse encourage donc les propriétaires à souscrire ce produit d’assurance. Ce n’est pas un produit nouveau. Il existait déjà, mais il a été remanié. Et il est désormais mieux adapté au marché. La loi Alur a en effet imposé la généralisation du compte unique qui place chaque copropriétaire devant ses responsabilités. Grâce à cette assurance, votre copropriété restera bien entretenue.

C.V. / Bazikpress © Olivier Le Moal

 

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée