L'actualité immobilière de l'agence L'Immeuble
28 jan

Suivez ces quelques conseils pour obtenir un crédit immobilier à Toulouse !

Bulle : Financement

Emprunter en janvier à un taux imbattable est plus compliqué. Et pour cause, la majorité des banques ont décidé d’augmenter leurs taux fixes aux particuliers sur toutes les durées et sur tous les profils. Vous aimeriez néanmoins acheter un bien immobilier à Toulouse ? Rassurez-vous, les conditions sont encore excellentes. Toutefois si vous voulez obtenir davantage de votre banque, vous devez absolument présenter un dossier de crédit irréprochable !

Ayez un apport personnel et respectez la règle des 33 %
En règle générale, l’emprunteur doit apporter 10% du montant qu’il emprunte. Évidemment, selon les établissements et les dossiers, ce taux varie, mais sachez que les banques n’apprécient pas beaucoup les clients sans apport.
Si les banques étaient auparavant arrangeantes, la règle des 33 % est désormais strictement appliquée. Le montant de votre emprunt ne doit pas dépasser le tiers de vos revenus nets. Il s’agit du pourcentage du total des charges de crédits (tous crédits confondus : consommation, revolving, immobilier) par rapport aux revenus nets des emprunteurs.

Mettez en avant les atouts de votre vie professionnelle
Vous n’avez pas de gros revenus ou vos rentrées financières sont irrégulières, cherchez une autre manière de vous valoriser. Insistez sur votre jeune âge, votre potentiel professionnel, la stabilité de vos revenus complémentaires… Tout est bon pour rassurer la banque !

Évitez tout découvert à la banque et diminuez la durée de votre prêt
La banque n’aime pas les découverts. Suivez régulièrement vos comptes et établissez votre budget. En cas d’incident de paiement, décalez votre demande de prêt de plusieurs mois afin de fournir à la banque des relevés de compte solides.
Le risque que prend la banque augmente avec la durée de l’emprunt qu’elle accorde. Il est donc bien vu de diminuer au maximum la durée de votre prêt dans la limite de votre endettement.

C.V. / Bazikpress © Frédéric Massard

Article précédent
Article suivant


Laissez un commentaire

Veuillez entrer votre nom et votre adresse e-mail. Votre adresse e-mail ne sera pas publiée